Au revoir à Henry Castany de la Pastorale de la Santé !

Le vendredi 30 novembre, en présence des évêques, une petite centaine de personnes ont dit au revoir à Henry Castany, Délégué diocésain à la pastorale de la santé durant treize année.

Sybille de Champs, qui lui succède et le connaît depuis des années, lorsqu’elle intervenait à la clinique st André, a d’abord pris a parole pour le remercier de toutes ces années passées au service de la Pastorale de la Santé, à prendre soin des malades mais aussi des membres de l’aumônerie, n’hésitant pas à accompagner, encourager, conseiller, exhorter.

C’est avec une pointe de nostalgie, qu’en ce jour de la St André, elle ne manque pas d’évoquer cette première rencontre, en Mars 2005  en l’église St André à une soirée de prière, d’action de grâce et d’invocation à l’Esprit Saint, pendant laquelle elle s’avança avec son mari pour recevoir la prière d’Henry, c’était leurs 20 ans de mariage,

Elle ajoute «  je t’ai souvent entendu dire qu’avant d’entrer dans une chambre de malade, il était bon de demander à l’Esprit Saint de passer devant nous, c’est une prière que, depuis, je n’oublie jamais de faire. Enfin lorsque Mgr Feillet m’a téléphonée pour me proposer une nouvelle mission, j’étais en séance de catéchèse avec des confirmands, nous parlions des dons de l’Esprit Saint… C’est dire que l’Esprit Saint est toujours à l’œuvre !

Vous venez de fêter avec Marie-Thérèse vos 50 ans de mariage et tu es passé de tes noces d’or aux noces de platine de la Revue AH qui devient cette année Pastorale de la Santé ; j’ai été heureuse aux assises de Lourdes de souffler avec toi, Françoise et Jean-Philippe les 70 bougies de cette revue »

Mgr Feillet pris ensuite la parole pour dire à Henry un grand merci pour toutes ces années données : “il est difficile de quitter une mission que l’on assume depuis 13 ans, c’est même douloureux, mais c’est nécessaire; Sybille et Lydia feront sans doute différemment, d’abord parce que ce sont des femmes et parce que les temps changent…

et Mgr de Moulins-Beaufort, d’ajouter: “c’est une chance d’avoir des successeurs, cela n’est pas vrai dans tous les diocèses.  A 75 ans on a le droit de se reposer et s’adressant également à Marie-Thérèse, nous vous le rendons pour que vous puissiez retrouver et partager une vie familiale entre époux, avec vos enfants petits enfants.

Puis il a nommé officiellement Lydia Daury coordinatrice des aumôneries hospitalières au niveau diocésain, et Paulo De Almeida responsable de l’équipe d’aumônerie de l’hôpital Robert Debré .


C’est très ému qu’ Henry a répondu  sr le moment mais aussi dans un mail:

« J’ai été profondément touché par ce « Pot de Départ » Je savais que Mgr Feillet y serait, il me l’avait dit, mais pensais que l’on serait peut-être une quinzaine de personnes et vous êtes près de 80. Je ne m’attendais pas à la présence de notre nouvel archevêque. . . C’est bien la première fois de ma vie que l’on me fait un tel « Honneur »

Mais ce qui m’a le plus touché, c’est cette ambiance amicale et fraternelle entre nous tous et je me suis dit que cela augurait bien de l’avenir de la  Pastorale de la Santé et il était bon pour nos évêques de voir un pan de l’Eglise diocésaine heureuse de ce qu’elle vivait . . . et ce qu’il s’y’ vivait.

J’ai trouvé également la présence de notre nouvel Archevêque comme un signal fort de l’intérêt qu’il portait au monde des plus fragiles, de la souffrance et du handicap..

Je rends grâce à Dieu qui m’a fait ce magnifique cadeau de pouvoir quitter mes missions diocésaines dans ces conditions avec la relève assurée. Je rends grâce à Dieu pour le bonheur de vous avoir eu comme coéquipiers dans ce parcours, votre aide m’a été si précieuse, qu’aurai-je pu faire tout seul ?  Nous avons construit non seulement une équipe mais une véritable amitié fraternelle, un lieu où l’on pouvait tout se dire , et compter les uns sur les autres.

Merci Françoise, tu nous a donné la possibilité de mettre en route, de si belle façon, la Pastorale des Personnes Handicapées, merci Paul, Nicole Courtier dans les derniers instants de sa vie, m’avait dit toute l’espérance qu’elle avait mise en toi pour le Service Evangélique des Malades, j’ai suivi ses conseils, tu es donc bien à ta place de responsable du S.E.M. sur le plan diocésain, merci Véronique pour toute l’aide dans nos relations avec l’administration du CHU, dans l’animation de l’équipe du CHU Debré/Maison-Blanche/ Godinot et la remise en route non seulement de l’aumônerie en Psychiatrie, mais aussi d’une  supervision des aumôniers par un professionnel,  merci à Jean-Philippe, mon frère diacre qui a été de tous les coups tout particulièrement pour le Nord du Diocèse. Merci à vous tous les fidèles des équipes A.H., aux prêtres , aux L.EM. qui œuvrez à l’accomplissement de ce magnifique service d’Eglise .

C’est donc bien grâce à un esprit d’équipe et de fraternité que nous avons pu avancer.

J’ai fait ce que j’ai pu, les missions étaient complexes et délicates, j’ai pu blesser certaine ou certain d’entrevous, les décisions étaient parfois difficiles à prendre, mais il m’importait de privilégier la « Mission » qui nous était confiée, et d’avoir le souci de chacun. Si j’ai pu blessé l’un ou l’autre c’était tout-à-fait involontaire et je le regrette profondément.

Gardons le souci des plus pauvres, des plus faibles , de ceux qui souffrent dans leur corps, dans leur esprit, ou dans leur cœur. Ils on besoin de l’attention du frère, notre présence auprès d’eux est le sacrement du Fère, le Signe du Christ présent et aimant, dans nos vies.

Prenez soin de vous, vous pourrez ainsi prendre soins des autres.

Sachez témoigner du bonheur que vous trouvez dans l’accomplissement de votre Service, sachez inviter et donner envie à d’autres de vous rejoindre, Rendez-compte dans vos communautés chrétiennes , vous vivez de belles choses, sachez les partager. C’est le meilleur moyen pour renforcer vos équipes et les rajeunir.

Je suis un diacre heureux de vivre et d’accompagner la diaconie de l’Eglise à laquelle vous participez.

Mais il est temps de passer la main, la relève étant assurée :

Mme Sybille Dechamps délégué diocésaine à la Pastorale de la Santé, Mme Françoise VIELLARD à la Pastorale des PersonnesHandicapées, M Paul BRUNEAU au Service Evangélique desMalades avec Jean-Philippe BIGAULT comme référent et accompagnateur pour les Ardennes  et Lydia DAURY coordinatrice des Aumôneries des Hôpitaux et Cliniques du Diocèse.

J’ai été heureux de vivre tout cela avec vous tous. Les missions cessent, mais la fraternité et l’amitié demeurent .”

Nous contacter

Laissez nous un message !

En cours d’envoi
Diocèse de Reims - 2018 © Corinne Salmon - Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?