Hommage à Mgr François Garnier

Hommage à Mgr Garnier, Archevêque de Cambrai, décédé mercredi 15 août, à l’âge de 74 ans par Mgr Laurent Ulrich, Archevêque de Lille.

À Lille, mercredi 15 août 2018,
Fête de l’Assomption de la Sainte Vierge Marie

Aujourd’hui est monté au Ciel un frère :
un frère dans l’épiscopat, entraîneur, pour encourager les disciples du Christ, et arbitre, pour poser les repères et les limites, comme il le disait lui-même ;
un confrère de la Province de Lille, dont il a été l’Archevêque métropolitain jusqu’en 2008, et au sein de laquelle, en vrai entrepreneur, il a remodelé le visage de l’Église de Cambrai – Monsieur le Préfet du Nord, Michel Lalande, me charge par ailleurs de transmettre ses pensées et condoléances aux diocésains de Cambrai ;
un grand frère dans la foi, proche des gens et au service des plus petits,
un ami, avec qui j’ai œuvré pour le Seigneur et les habitants du Nord-Pas de Calais pendant 10 ans.

Mais mes liens avec François Garnier remontent à plus loin : ordonné quelques années après lui dans le même diocèse de Dijon, ma première nomination de prêtre m’a amené à Beaune où il m’avait précédé. Je lui ai ensuite succédé directement comme vicaire épiscopal, puis comme vicaire général de Dijon. Nous nous sommes ensuite retrouvés alors que j’étais nommé au siège de Lille en 2008, où je lui succédais à nouveau comme Archevêque métropolitain dès mon arrivée.

Depuis 10 ans, avec Mgr Jaeger, Évêque d’Arras, avec les évêques auxiliaires de Lille Pascal Delannoy, Gérard Coliche et Antoine Hérouard, nous avons œuvré pour les habitants du Nord et du Pas-de-Calais, pour la formation des animateurs en pastorale (le Cipac), auprès de l’Université catholique de Lille. Plus récemment, nous avons travaillé au renouveau de nos Églises de Lille-Arras-Cambrai avec le Concile provincial, et cette année en vue de la refondation du Séminaire de Lille pour laquelle il priait fort.

Aujourd’hui, notre ami nous offre sa dernière catéchèse : lui qui nous quitte le jour où nous fêtons l’Assomption de la Vierge Marie, sa montée au Ciel au terme de sa vie terrestre et son entrée dans la gloire de Dieu ; lui qui aimait tant la figure de Marie, en particulier Notre-Dame-de-Grâce, patronne du diocèse de Cambrai ; lui qui comme la Sainte Vierge a servi le Christ jusqu’au bout, dans la joie, comme dans la souffrance, dans la lumière du ressuscité de Pâques ; il nous montre, comme Marie, le chemin du témoignage et de l’annonce de la foi, et celui du service de nos frères, en particulier des plus pauvres : il nous invite à rester comme Marie «enracinés dans l’Amour» (devise épiscopale de Mgr François Garnier).

Prions Marie de l’accueillir auprès du Seigneur ; et d’accompagner dans ce moment les diocésains de Cambrai, tous ceux qui ont collaboré avec Mgr Garnier et qui accueillent aujourd’hui celui qui est désormais leur pasteur, Mgr Vincent Dollmann.

† Laurent ULRICH
Archevêque de Lille

https://mgr-garnier.cathocambrai.com/entree-ciel-monseigneur-francois-garnier.html

 

Mgr François Garnier, Archevêque du diocèse de Cambrai, depuis 2000, est décédé dans sa 75ème année, mercredi 15 août 2018.

Né le 7 avril 1944, Mgr Garnier fut ordonné prêtre le 28 juin 1970 pour le diocèse de Dijon.

Mgr Garnier occupa plusieurs fonctions : Vicaire à Beaune (1972 – 1977), prêtre auxiliaire à ls-sur-Tille (1977 – 1985), délégué diocésain à l’apostolat des laïcs (1977 – 1990), vicaire épiscopal chargé des questions pastorales (1977 – 1985), vicaire général (1985 – 1990), administrateur diocésain (1988 – 1989).

En août 1990, il fut nommé Évêque coadjuteur de Mgr Paty et devient Évêque titulaire du diocèse de Luçon, en mars 1991, fonction qu’il occupa jusqu’en 2000 avant qu’il ne soit nommé Archevêque de Cambrai.

Au sein de la Conférence des Évêques de France, Mgr Garnier était membre de la Commission épiscopale pour la liturgie sacramentelle. Il avait été auparavant président de la Commission épiscopale de la mission universelle.

La célébration de ses obsèques, présidée par Monseigneur Vincent Dollman, Archevêque de Cambrai, aura lieu le vendredi 24 août à 11 h 00 en la cathédrale de Cambrai.

 

____________________________________________________________________________________

 

Pour son vicaire général, Mgr François Garnier était “un homme de cœur”

 

L’Archevêque de Cambrai, Mgr François Garnier, est décédé mercredi 15 août après s’être battu depuis plusieurs mois contre une leucémie.

Âgé de 74 ans, cela faisait plusieurs mois que Mgr François Garnier se battait contre une leucémie. Il avait été admis à l’hôpital il y a quelques jours, après une aggravation de son état de santé. L’Archevêque de Cambrai est finalement décédé mercredi 14 août dans la nuit, à l’hôpital de Beaune. C’est le diocèse de Cambrai qui via un communiqué, a annoncé le décès du prélat.

“En ce jour de l’Assomption, notre pasteur s’est endormi paisiblement” peut-on notamment lire sur le site Internet de ce diocèse du Nord de la France. Cela faisait pas moins de 18 ans que Mgr Garnier occupait les fonctions d’Archevêque de Cambrai. Il devait quitter son poste à la tête du diocèse, à la rentrée prochaine. C’est Mgr Vincent Dollmann, Évêque auxiliaire de Strasbourg, qui va lui succéder.

Depuis la fin de l’année dernière, ce sont les pères Xavier Bris et Emmanuel Canart qui assuraient l’intérim dans le diocèse. Mgr François Garnier avait été ordonné prêtre en 1970 pour le diocèse de Dijon. Il était par la suite devenu Évêque, vingt ans plus tard. En l’an 2000, le Pape l’avait nommé Archevêque après le décès de Jacques Delaporte. En 2003, il avait été fait chevalier de la Légion d’Honneur.

“Le fait qu’il nous ait quitté le jour de l’Assomption est pour nous un très beau message. C’est en plus la fête du diocèse de Cambrai” explique le père Emmanuel Canart, vicaire général de Mgr Garnier. “Le mot pasteur convient parfaitement. C’était un homme de cœur. Il disait souvent que l’évêque est à la fois un entraîneur et un arbitre. C’est un évêque de la miséricorde. Il y a beaucoup de similitudes entre ce que disait Mgr Garnier et ce que dit le Pape François” ajoute le père Canart.

“Il a été très marqué par le Pape Jean-Paul II. Il le sera aussi par le Pape Benoît et le Pape François. Pour lui, ces trois papes incarnaient les trois vertus théologales : la foi, la charité et l’espérance” lance encore le vicaire général de Mgr Garnier, qui conclut en rappelant que Mgr Garnier était “un bon vivant. Il était bourguignon. Il aimait bien la joie, la fête. Il aimait bien recevoir et être invité. Mais c’était surtout un homme de cœur”.

Le père Emmanuel Canart, vicaire général du diocèse de Cambrai :

 

“Cela faisait quarante ans que nous nous connaissions. Nous sommes originaires du même diocèse. Je lui ai succédé quatre fois. Nous avions beaucoup travaillé ensemble au diocèse de Dijon. Quand nous nous sommes retrouvés en arrivant à Lille, cela a été une raison supplémentaire de bien travailler ensemble” rappelle Mgr Laurent Ulrich, Archevêque de Lille.

“C’était un vivant. Quelqu’un qui recevait la vie du Seigneur et qui savait la faire fructifier. Il a été non seulement vivant personnellement et transmetteur de la source qui est Dieu. Sa vie a été extrêmement féconde. C’est un homme qui aimait la vie” ajoute Mgr Ulrich, qui célèbrera les obsèques de Mgr Garnier, le 24 août prochain, à Cambrai.

Mgr Laurent Ulrich, Archevêque de Lille :

 

Source RCF

____________________________________________________________________________________

Décès de Mgr Garnier : Message de Mgr Dollmann aux diocésains

 

Chers habitants,
Chers amis du diocèse de Cambrai,

À l’image du ciel gris en début de matinée, nos cœurs étaient envahis par la tristesse le 15 août à l’annonce du décès de Mgr François Garnier, l’Archevêque qui a servi le diocèse depuis 18 ans, le pasteur qui allait inlassablement à la rencontre des personnes et le disciple du Christ qui témoignait de son Évangile de paix et de justice pour tous les hommes.

Mgr Garnier est décédé à l’aube de l’Assomption, la fête de Marie la mère du Christ qui a été accueillie corps et âme dans la vie de Dieu. Elle nous invite à entrer dans l’espérance de la vie éternelle que le Christ nous offre par sa mort et sa résurrection. Sous le regard de la Vierge Marie et à sa prière, nous savons que la mort de Mgr Garnier est sa dernière pâque, son ultime passage vers la maison de Dieu le Père, source d’amour et de vie.

Cette date du 15 août 2018 restera marquée dans ma mémoire à jamais ; elle met fin à la proximité fraternelle de Mgr Garnier tout disposé à m’épauler durant quelques mois et m’introduit subitement dans la charge d’Archevêque de Cambrai.

Avec les membres du Conseil épiscopal que j’ai confirmés dans leurs missions respectives pour l’année pastorale à venir, je vous invite à participer à la célébration des obsèques de Mgr Garnier vendredi 24 août à 11 h 00 à la cathédrale, et à nous unir dans la prière animée par l’espérance en la vie éternelle.

Mgr Garnier est mort à Beaune, lieu de sa naissance, où il s’est rendu pour retrouver des proches, mais dès samedi 18 août, son corps sera déposé en la chapelle Saint-Michel de la cathédrale où nous pourrons nous recueillir et prier. Mgr Garnier nous convie ainsi à vivre avec plus de ferveur et d’espérance la neuvaine annuelle de Notre Dame de Grâce.

Enracinés dans la charité et l’espérance qui nous vient du Christ,

Vincent DOLLMANN
Archevêque de Cambrai

 

Nous contacter

Laissez nous un message !

En cours d’envoi
Diocèse de Reims - 2018 © Corinne Salmon - Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?