Université de la vie : cycle de formation bioéthique autour du temps

À l’approche des états généraux de la bioéthique, annoncés par le gouvernement pour 2018, et après avoir attiré près de 7 000 personnes à chacune de ses 4 premières éditions, l’Université de la Vie d’Alliance VITA vous propose un nouveau cycle de formation sur le thème :

Que faire du temps ? Défi bioéthique, défi d’écologie humaine

 

La quatrième et dernière soirée aura lieu le :

lundi 5 février de 20 h 00 à 23 h 00

à la Maison Saint Sixte – 6, rue du Lieutenant Herduin à Reims

à la Maison Jules Bihéry – 28 Avenue Gustave Gailly à Charleville-Mézières


PROGRAMME DE LA SOIRÉE :

« Conserver, progresser »

  • Les critères de l’écologie humaine pour notre temps, par Pierre-Yves Gomez.
  • Un progrès au service de l’homme, par Blanche Streb.
  • Décodeur bioéthique – S’ajuster au temps par Tugdual Derville.
  • Grand témoin avec Jean-Baptiste et Séverine-Arneld Hibon.
  • Faire du temps notre allié par François-Xavier Pérès.

 

Un tout nouveau programme, consacré à la question du temps, et plus particulièrement celle du nouveau rapport de l’Humanité au temps

 

C’est à la fois une question personnelle qui concerne chacun dans son rapport à la technologie, au travail et à sa vie quotidienne, et un défi bio-politique : affranchir l’homme du temps est un rêve prométhéen plus que jamais d’actualité, une entorse à l’écologie humaine.

Car le temps est de plus en plus malmené, paraissant tour à tour :

«suspendu» pour des êtres humains congelés in vivo à l’état embryonnaire …
«contourné» par des multinationales qui incitent leurs collaboratrices à congeler leurs ovocytes pour prolonger la carrière …
«défié» par les grossesses tardives, l’insémination post-mortem, les filiations bricolées …
«escamoté» quand on occulte la durée, celle du deuil, de la grossesse, de la fin de vie, de l’engagement …
«accéléré» par la frénésie consumériste, l’obsolescence programmée, la révolution technologique …
Et finalement «menacé» par le grand fantasme transhumaniste qui promet d’abolir toute limite, jusqu’à pronostiquer la mort de la mort …

 

Ces 4 soirées, en direct et en visioconférence, s’articuleront autour de 4 thématiques :

«Vivre avec son temps», pour situer le débat dans la société post-moderne,

«Être présent» pour s’ajuster aux personnes qui souffrent,

«Se donner le temps» pour adopter une posture de recul,

«Conserver, progresser» pour choisir une attitude équilibrée.

 

L’édition 2018 de l’Université de la Vie donnera la parole à de grands témoins qui interviendront tous pour la première fois : Philippe Pozzo di Borgo, Gaultier Bès et Marianne Durano, Jean-Baptiste et Séverine-Arneld Hibon. Ils nous partageront leur propre rapport au temps et la manière dont ils tentent de vivre en harmonie avec leur temps.

Interviendront cette année les philosophes Martin Steffens et François-Xavier Bellamy, l’économiste Pierre-Yves Gomez, plusieurs centaines de «témoins locaux», ainsi que les intervenants d’Alliance VITA : Tugdual Derville, François-Xavier Pérès, Caroline Roux, Valérie Boulanger, Henri de Soos, Blanche Streb et le docteur Xavier Mirabel.

Cette formation est ouverte à tous, dans plus de 100 villes en France et à l’étranger. Pour s’inscrire, rendez-vous sur le site http://www.universitedelavie.fr/

Évènement Facebook : https://www.facebook.com/events/1381457355313965/

 

Présentation de ce nouveau cycle de conférence par Marie, membre d’Alliance Vita, au micro de RCF. Source RCF Reims-Ardennes :

 

 

 

 

 

Nous contacter

Laissez nous un message !

En cours d’envoi

Diocèse de Reims - 2016 © Corinne Salmon

Familles diocèse de Reims

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?