“Avec eux, poursuivre la tâche des Apôtres”, par Mgr Jordan

Monseigneur, deux ordinations sont prévues au mois de juin deux jeunes prêtres que vous allez ordonner pour le diocèse. Je suppose que c’est une joie pour vous ?

Mgr Thierry Jordan – Franchement, je ne pouvais pas espérer mieux que d’être conduit à ordonner des prêtres avant mon départ. Les prêtres sont la famille de l’évêque ; il ne peut pas travailler sans eux, et plus que des fils, ainsi qu’on le dit habituellement, ce sont pour moi des frères, ma famille.

Comme dans toutes les familles, cela peut être turbulent, et c’est compréhensible, étant donné la diversité du presbyterium, âge, options pastorales … Mais cette diversité me semble d’abord une chance, même si elle n’est pas toujours simple à vivre au quotidien, car l’Église a besoin de toutes ces sensibilités, et cette expression diversifiée me parait un réel témoignage dans la mesure où elle ne se traduit pas en “clans”.

Comment définissez-vous votre rôle auprès des prêtres ?

Pour moi, il s’agit de les aider à donner le meilleur d’eux-mêmes pour le peuple de Dieu, et avec eux, poursuivre la tâche des Apôtres, également avec les diacres, les baptisés engagés. Quand je parle du peuple de Dieu, il ne s’agit pas uniquement de celui qui se rassemble, mais bien tous ceux à qui la Bonne Nouvelle s’adresse, les personnes vivant dans notre diocèse.

Terminer ma mission d’évêque ainsi, c’est très bien, et je me réjouis que ce soit là mon dernier acte public, avant la célébration des adieux.

Propos recueillis par le Père Pascal Bardet – Reims-Ardennes mai 2018

Nous contacter

Laissez nous un message !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?