Ouragan Irma

Les six paroisses de notre secteur MONTAGNE VAL D’OR ont organisé une collecte pour les sinistrés des iles St Martin et St Barthélémy (Antilles et Guadeloupe).
Le résultat de cette collecte se monte à 1321.00 €. Cette somme a immédiatement été envoyée au Secours Catholique .

Après le passage dévastateur de l’ouragan Irma dans les Antilles et les Caraïbes, les équipes du Secours Catholique-Caritas France de Guadeloupe se mobilisent pour accueillir les victimes de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. L’association a lancé un appel au don et débloqué un premier fonds d’urgence de 50 000 euros.

Face à l’ampleur des dégâts provoqués par le passage de l’ouragan Irma sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, le Secours Catholique a décidé de lancer un appel aux dons et de débloquer un premier fonds d’urgence de 50 000 euros.

Au lendemain de la catastrophe, l’association a déjà contribué à l’envoi de palettes d’eau et de kits hygiène et produits bébé, acheminés par les services de l’État, pour plusieurs centaines d’habitants de Saint-Martin.

Afin d’accueillir les premières victimes rapatriées en Guadeloupe, les équipes de la délégation à Pointe-à-Pitre ont activé des hébergements. Plusieurs familles saint-martinoises déplacées pourront ainsi y être accueillies dans les prochains jours.

Les volontaires et salariés de l’association, en lien avec les services sociaux du département, se préparent à leur apporter biens de première nécessité (aide alimentaire et vestimentaire) et accompagnement psychologique.

Par ailleurs, dans quelques jours, dès que les lignes commerciales reprendront entre la Guadeloupe et Saint-Martin, une mission d’évaluation des besoins sera envoyée sur place pour accompagner au mieux les populations sinistrées. Sur l’île, la sécurité s’améliore et la solidarité locale se développe.

En tant qu’association agréée sécurité civile, le Secours Catholique participe aux opérations de secours dans le cadre des actions de soutien aux populations, chaque fois qu’une catastrophe le nécessite et sur demande des autorités.

À plus long terme, le Secours Catholique accompagnera les plus démunis et laissés-pour-compte, dans la durée.