Le billet de notre Curé – Mars 2018

** La belle figure de Saint Joseph…**

Si Elisabeth a dit à la Mère du Sauveur : « Bienheureuse Celle qui a cru » ; nous pouvons attribuer aussi cette béatitude à St Joseph, car il a répondu affirmativement à la Parole de Dieu… Il fit ce que l’Ange lui avait prescrit : « Il prit chez lui Marie son épouse. » Ce qu’il fit est pure obéissance de la foi. Il est beau de voir que la foi de Marie rencontre la foi de Joseph. Nous pouvons dire que ce que fit Joseph l’unit d’une manière toute spéciale à la foi de la Vierge Marie : il accepte comme pure vérité venant de Dieu ce qu’elle avait accepté lors de l’Annonciation : « Je suis la servante du Seigneur… »

Le climat de silence qui accompagne tout ce qui se réfère à la figure de St Joseph s’étend aussi à son travail de charpentier à Nazareth. C’est un silence qui révèle d’une manière spéciale le profil intérieur de cette belle figure de foi … Les Evangiles parlent exclusivement de ce que « fit » Joseph ; mais ils permettent de découvrir dans ses actions, enveloppées de silence, un climat de profonde contemplation. C’est dans sa vie intérieure et sa foi profonde que St Joseph a su porter et offrir avec Marie, le Grand Mystère de la foi : Dieu avec nous ; le Messie, Jésus le Révélateur du Père…

Personnage-clef de l’histoire de notre Salut, Saint Joseph est un homme juste et bon ; époux fidèle de la Vierge Marie, modèle de la paternité…St joseph est pour nous un exemple de foi, de confiance et de prudence.

Le mois de mars est traditionnellement marqué par la présence de St Joseph et, la 5ème semaine de carême, il nous accompagnera plus spécialement, pour que nous puissions vivre la Semaine Sainte qui nous conduira au glorieux Jour de Pâques.

Bon carême en compagnie de St Joseph !

Votre Curé, l’abbé Pascal Rodrigues.