Cap sur Panama en 2019 : le pape François très attendu

logoLes prochaines Journées mondiales de la jeunesse auront lieu en Amérique latine, au Panama, en 2019. C’est le pape François lui-même qui a annoncé cette destination au terme de la messe de clôture des JMJ de Cracovie, en Pologne, le 31 Juillet 2016.

«La Providence de Dieu nous précède toujours. Pensez qu’elle a déjà décidé quelle sera la prochaine étape de ce grand pèlerinage commencé en 1985 par saint Jean-Paul II !», a ainsi lancé le pape François en introduisant la prière mariale de l’angélus, devant un océan de jeunes réunis au Campus Misericordiae. Avant d’ajouter solennellement : «Et par conséquent, je vous annonce avec joie que les prochaines Journées mondiales de la jeunesse – après les deux au niveau diocésain – auront lieu en 2019 à Panama.»

Après les JMJ de Buenos Aires (Argentine) en 1987 et celles de Rio de Janeiro (Brésil) en 2013, ce sera donc la troisième fois que l’Amérique latine accueillera cette rencontre internationale des jeunes initiée par le pape polonais il y a 31 ans.

Après l’annonce du pape François saluée par un tonnerre d’applaudissements, les jeunes du Panama ont déployé leurs drapeaux dans une liesse tangible. Le président du Panama, Juan Carlos Varela, était également présent lors de la célébration.

En 2019, la ville de Panama sera la Ville de la culture ibéroaméricaine à l’occasion de son 500e anniversaire, qui sera célébré le 19 Août.

Source Zenit

 

Les pèlerins panaméens fiers et émus d’accueillir les JMJ en 2019

 

La rumeur courait sur le Campus Misericordiae depuis samedi. Alors que beaucoup avaient parié sur la Corée du Sud, le pape a jeté son dévolu sur le Panama, petit pays d’Amérique centrale.

Le Panama, un petit pays qui compte huit diocèses. On suppose donc que la semaine en diocèse aura lieu dans les pays voisins. Comme le rappelle le père Pierre de Charentenay, la région a connu jusqu’à présent de graves difficultés sociales et politiques. Suite à l’affaire des Panama Papers, on peut y voir un message politique de la part du pape. Le président du pays était visiblement très ému à l’écoute de l’annonce officielle, comme l’ont remarqué ceux qui étaient au campus Misericordiae.

En ce qui concerne les jeunes catholiques présents à Cracovie, la rumeur était bien arrivée aux oreilles des jmjistes panaméens, mais ils ne voulaient pas en parler tant que ce ne serait pas confirmer. Au cours de la messe on les a vus cependant s’approcher de l’autel … Ils ont ainsi pu se montrer aux pèlerins du monde entier en s’approchant de la scène et des caméras.

Des Panaméens, il y en avait une centaine à Cracovie pour les JMJ. «Les Panaméens ont un grand cœur pour recevoir les personnes venus du monde entier, disait Kabhir Pacheco, l’un des 10 volontaires panaméens présents aux JMJ, mais si c’est vrai que le Panama est le prochain pays, il va y avoir une grosse attente. Beaucoup d’habitants du Panama sont catholiques et le pape François est très proche de l’Amérique latine, donc on est très contents!» explique ce jeune volontaire !

Source jmj.rcf.fr/