Le mariage

Pour un homme et une femme, libres de tout autre lien, le projet de mariage se construit dans l’amour et la réflexion. Nous vous accueillerons avec joie pour vous aider à bâtir ce projet.

Le Mariage à l’Église est un sacrement. En disant cela, l’Église affirme :

– que l’union entre l’homme et la femme est signe de l’alliance de Dieu avec toute l’humanité, et du Christ avec l’Église ;

– que Dieu s’engage dans le OUI d’un homme et d’une femme qui s’aiment et qui décident de faire alliance ; Durant ce sacrement, il y a échange des consentements, bénédiction et remise des alliances par le prêtre. Le prêtre bénit cet engagement du couple pris devant Dieu, leur entourage et l’assemblée.

– que le couple est ainsi appelé à vivre dans la fidélité pour témoigner de l’amour, toujours fidèle, de Dieu pour nous.

Venez plusieurs mois à l’avance aux Maisons Paroissiales avec vos deux extraits de naissance récents.

Ne bloquez pas trop vite la date, nous verrons ce qu’il est possible.

On peut se marier tous les jours de l’année (sauf la veille et l’avant-veille de Pâques).

 

Le Mariage

 

« Au commencement, le créateur les fit homme et femme et il leur dit : « voilà pourquoi l’homme quittera son père et sa mère; il s’attachera à sa femme et tous deux ne feront plus qu’un. À cause de cela, ils ne sont plus deux, mais un seul. Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas » (Matthieu 19 4-6).

La Bible nous révèle Dieu Tout-Puissant d’Amour et de fidélité indestructible pour son Peuple. Par le sacrement du mariage, l’Église bénit les époux qui se promettent de rester unis l’un à l’autre à la manière dont Dieu est uni à l’humanité et le Christ à l’Église. « Maris, aimez vos femmes, comme le Christ a aimé l’Église », écrit l’apôtre Paul, « Il s’est livré pour elle afin de la sanctifier … Voici donc que l’homme quittera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme, et les deux ne formeront qu’une seule chair » (Éphésiens 5 25-26).

L’échange des consentements constitue le signe audible du sacrement, tandis que la bénédiction et la remise des alliances en constituent le signe visible. Le célébrant bénit cet engagement mutuel exprimé devant Dieu, des témoins privilégiés et l’assemblée.
La liberté, l’indissolubilité, la fidélité et la fécondité sont les quatre conditions du mariage chrétien. Fonder ainsi un foyer, c’est pour le couple jeter les bases de ce qui deviendra par la suite une famille lorsque des enfants naîtront de leur Amour donné et reçu.
Dans l’Amour conjugal, parental et familial, dans tout Amour humain, Dieu est présent et rayonne. La famille constitue une église domestique où Dieu se révèle dans le don, les pardons, la tendresse et l’affection, la qualité des relations.

Père Lucien Marguet