Ordination diaconale de Paul-Emmanuel Lallement

Le samedi 21 octobre, le diocèse de Reims sera en fête !

 

Paul-Emmanuel Lallement sera ordonné diacre en vue de l’ordination presbytérale en 2018, le :

samedi 21 octobre 2017 à 18 h 00

en la Basilique Saint-Remi de Reims

 

Nous vous invitons à venir l’accompagner dans la joie du Seigneur !

 


 

“J’ai à cœur d’être aux carrefours, de faciliter des liens”

 

R.A. En quelques mots, qui êtes-vous ?

P.E. Lallement. Né en 1986, je suis originaire de la Montagne de Reims et suis le dernier d’une famille de six enfants (un frère et quatre sœurs). Après des études de lettres et d’histoire, j’ai intégré en 2008 une propédeutique puis suis entré au séminaire de Lille en 2009. Après mon premier cycle, je suis parti à Venasque (Vaucluse), à l’Institut Notre-Dame de Vie ; deux années ont été consacrées à mon entrée dans cet Institut, avant la poursuite du séminaire au même endroit.

D’où vient le choix de cet Institut ?

Lors de ma première année de séminaire, je cherchais quelque chose de plus ; c’était un appel que je ressentais en moi. Un frère séminariste m’a donné de découvrir l’Institut Notre-Dame de Vie, et j’ai saisi que c’était là que le Seigneur m’appelait, que cette consécration particulière dans l’esprit du Carmel pouvait répondre à mes attentes. Nous faisons les trois vœux (pauvreté, chasteté et obéissance) et nous engageons à la vie de prière du Carmel, concrètement deux heures d’oraison par jour.

C’est tenable ?

Cela demande d’être prévu dans l’emploi du temps ! C’est certes une ascèse, mais cela en vaut la peine : à travers ces temps de cœur à cœur avec le Seigneur, nous nous laissons former intérieurement ; l’important pour nous est de bien tenir ensemble, d’unir contemplation et action afin que le Seigneur puisse rayonner à travers nous.

Que retiendrez-vous de ces années ?

Beaucoup de choses, mais surtout un profond amour de l’Église. C’est à Vénasque que je l’ai vraiment perçu, c’est ainsi que j’ai été séduit, comme le dit le prophète.

Cet amour de l’Église est invité à l’incarner … Vous demeurez attaché à un diocèse ?

Tout membre de Notre-Dame de Vie est appelé à vivre la communion dans son diocèse. Nous sommes pleinement membres de notre diocèse, et c’est pour celui-ci que je vais être ordonné. Pour moi, vivre cette communion suppose ne pas faire bande à part, essayer d’aimer chacun ; j’ai à cœur d’être aux carrefours, de faciliter des liens.

Que représente cette étape du diaconat ?

Même si j’ai déjà prononcé mes vœux, l’engagement du célibat demeure fort. Pour moi, il fait partie de l’imitation de Jésus-Christ : le don de moi-même, et de ma vie affective au Christ et à son Église. Ensuite, ce n’est pas qu’une étape. Je trouve heureux que le diaconat demeure dans ce chemin vers l’ordination presbytérale, car il nous façonne : je suis appelé à devenir serviteur de tous, en particulier des plus pauvres, dans la communion de l’Église.

Comment s’envisage l’année à venir ?

J’ai fini mon cursus à Venasque. Je vais être cette année présent dans les paroisses Saint-Remi, Saint-Maurice, Saint-Laurent et Saint-François-Xavier. Je prendrai part à la pastorale des jeunes, à celle des obsèques, à la préparation et célébration de baptêmes ou de mariages. J’assurerai aussi une prédication par mois. Enfin, je garderai une journée par semaine pour des cours à Paris.

 

Propos recueillis par le Père Pascal Bardet – Reims-Ardennes d’octobre 2017

 

 

 

 

Nous contacter

Laissez nous un message !

En cours d’envoi
© Diocèse de Reims - 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?