Éveil à la Foi et catéchisme

À chaque âge de la vie de l’enfant correspond une étape importante …

De la naissance à l’entrée dans la vie active, l’Église fait une proposition pour chaque tranche d’âge.

Le parcours dans l’Église de votre enfant sera rythmé :

soit par la préparation à un sacrement (baptême, eucharistie, réconciliation, confirmation)
soit par une étape correspondant à sa maturité effective. Par exemple, à l’âge de raison correspond le début du catéchisme, à l’adolescence le commencement de l’aumônerie.


de 3 à 7 ans, l’éveil à la foi
de 8 à 12 ans, le catéchisme (préparation à la première communion, au sacrement de Réconciliation, à la Profession de foi)
de 12 à 15 ans, l’aumônerie de collège
de 15 à 18 ans, l’aumônerie de lycée (préparation au sacrement de Confirmation).

De nombreuses autres propositions complémentaires sont faites pour que votre enfant trouve, dans l’Église, ce qui lui correspond le mieux : l’Action catholique des enfants (A.C.E.), le mouvement eucharistique des jeunes (M.E.J.), les clercs, les scouts, etc.

En pratique :

Contactez votre paroisse dès le mois de juin ou à la rentrée scolaire pour connaître les modalités d’inscription de votre enfant dans les différentes propositions qui lui sont faites selon son âge.

 

Pourquoi inscrire mon enfant au catéchisme ?


Le catéchisme est proposé aux enfants de 7 à 12 ans. C’est une démarche qui construit l’Homme, qui initie à la vie avec Jésus-Christ, qui aide à découvrir Dieu et à l’aimer. Inscrire son enfant au catéchisme, c’est lui permettre de rencontrer Jésus et de découvrir qu’il est aimé de Dieu. C’est aussi lui donner des éléments de réflexion sur des questions qu’il se pose sur lui-même, sur le monde et sur Dieu. Le catéchisme présente la foi de l’Église, sa cohérence, son intelligence, sa dynamique pour que chacun puisse exprimer sa propre foi chrétienne par des mots et des actes. C’est l’engagement progressif d’une personne qui chemine avec Dieu et son prochain.

 

Que fait-on au catéchisme ?


Au catéchisme, les enfants “apprennent” à devenir croyants. La foi n’est bien sûr pas un savoir théorique que l’on évalue comme à l’école ! C’est une façon de vivre avec Jésus-Christ. Au catéchisme, l’enfant découvre progressivement une relation à Dieu qui s’enracine dans l’Église. L’occasion lui est donnée de comprendre ce qui est vécu dans les sacrements, et d’aborder la Parole de Dieu. Il découvre ainsi les contenus d’une foi vivante qui donne sens à sa vie.

Parce qu’il y a différentes façons de mieux connaître Jésus, le catéchisme propose des itinéraires variés : les enfants peuvent étudier un texte d’Évangile et l’illustrer, par exemple, ou bien regarder un DVD, découvrir un épisode de la Bible par le jeu ou le mime, aller voir une exposition, visiter une église, ou découvrir ensemble l’histoire de la vie d’un saint.

Le catéchisme permet aussi aux enfants de rencontrer d’autres croyants. C’est l’occasion pour eux d’aborder des questions existentielles, qui touchent à leur quotidien. Parfois, ils sont invités à participer à une célébration et à prier ensemble. Des rassemblements avec les familles et tous les paroissiens sont proposés. Le catéchiste les accompagne dans leurs découvertes, les écoute, lance le débat, répond à leurs questions, les initie à la prière de l’Église.

Entre l’école et les activités extra-scolaires, les enfants sont parfois débordés. Mais le catéchisme n’est pas une activité comme les autres : ni école, ni club … C’est un lieu singulier où ils peuvent être eux-mêmes et lier ensemble tout ce qu’ils vivent. Ils posent des questions qu’ils n’ont pas l’habitude de poser ailleurs et réfléchissent avec d’autres sur ce qui leur tient à cœur, avec l’aide d’un adulte : ni un prof ni un parent. C’est un lieu unique de rencontres et de jeux où se nouent souvent de belles amitiés. Oui décidément, le catéchisme est une activité à ne pas manquer !

 

À quel âge aller au catéchisme ?


Le catéchisme s’adresse d’abord aux enfants qui sont scolarisés à l’école primaire. Il commence, selon les paroisses, au niveau de la classe du CE1 ou du CE2. La première année se fait en lien étroit avec les parents. Même si l’enfant est plus grand, il ne faut pas hésiter à l’inscrire, en prenant contact avec le responsable paroissial. Avant le catéchisme, de nombreuses paroisses proposent pour les petits enfants, à partir de 3 ou 4 ans, des rencontres d’« Éveil à la foi ». Les enfants participent à des célébrations adaptées à leur âge. L’éveil à la foi, qui peut être une étape vers la catéchèse, s’adresse aux enfants de moins de 7 ans. Avant 7 ans, un petit enfant s’éveille à lui même, aux autres et au monde à travers ce que vivent, pensent et font ceux qui l’entourent, ses parents, sa famille, ses camarades, et les divers adultes qu’il rencontre. De même, dans l’ordre de la foi, l’enfant participe à la démarche de ses parents. L’éveil à la foi en famille et en paroisse est dans la continuité de cet apport familial et les personnes qui l’organisent veillent aussi à ce que les parents y participent.

La catéchèse s’adresse aussi aux adultes, quel que soit l’âge. Quel que soit votre âge, quelle que soit votre histoire personnelle, que vous soyez baptisé(e) ou non, si ce que vit votre enfant vous intéresse, si vous désirez vous aussi tenter l’aventure de la Foi, sachez que des chrétiens sont à votre disposition, tout près de vous.

La catéchèse accueille et accompagne les adultes qui souhaitent cheminer dans la foi et engager leur vie chrétienne au service de l’Évangile. Elle concerne des parents d’enfants catéchisés, des « recommençants », des pratiquants réguliers mais aussi des catéchistes, des animateurs d’aumôneries, des membres d’équipes de préparation aux sacrements, des accompagnateurs de famille en deuil … La catéchèse des adultes se met au service de ces personnes avec leurs questions, leurs doutes et leurs joies pour leur permettre de progresser en humanité sur le chemin de la rencontre du Christ selon la foi de l’Église. Pour reprendre les mots de Jean-Paul II, le but de la catéchèse, “c’est de mettre la personne en intimité avec Jésus-Christ”.

Enfin, la Pédagogie Catéchétique Spécialisée existe pour que la responsabilité catéchétique de l’Église soit exercée auprès de tous, sans oublier ceux qui ont un handicap, une maladie ou des difficultés particulières. La Pédagogie Catéchétique Spécialisée a la mission de proposer, de soutenir, d’organiser et d’animer la catéchèse auprès des personnes handicapées, enfants, adolescents et adultes, qu’elles le soient pour des causes physiques, psychologiques ou sociales.
Très concrètement cette catéchèse se vit en petits groupes dans les institutions où vivent les personnes, ou bien encore dans les paroisses, et enfin au sein même des familles. Les accompagnateurs proposent des chemins pour grandir dans la foi, acheminer vers les sacrements, vivre sa vocation baptismale.

 

Ne peut-on pas lui faire découvrir Jésus sans l’Église ?


Faire découvrir Jésus sans l’Église, c’est un peu comme si on privait l’enfant d’une famille. On n’est pas chrétien tout seul. Sans l’Église, l’Évangile ne serait jamais parvenu jusqu’à nous. Jésus a voulu que les chrétiens forment une communauté, qu’ils grandissent, écoutent la Parole de Dieu, prient et reçoivent les sacrements au sein de cette communauté. Alors comment se passer de l’Église pour découvrir Jésus ? Et quel dommage de se priver du catéchisme pour découvrir Jésus et l’Église.

 

Peut-on aller au catéchisme sans être baptisé ?


Bien sûr, on peut aller au catéchisme sans être baptisé ! De plus en plus d’enfants sont dans cette situation. Au cours de ces années de catéchèse, et s’il le désire, l’enfant pourra demander le baptême. Avec l’accord de ses parents, et en lien avec les catéchistes et le prêtre de la paroisse, il suivra une préparation en plusieurs étapes. Puis au bout de quelques temps, il recevra le baptême.

 

Le catéchisme, est-ce bien raisonnable avec toutes les activités qu’il a déjà ?


Catéchisme, judo, danse ou piano ? C’est vrai, les enfants sont parfois débordés. Mais le catéchisme n’est pas une activité comme les autres : ni école, ni club, c’est un lieu singulier où ils peuvent être eux-mêmes et lier ensemble tout ce qu’ils vivent. Ils posent des questions qu’ils n’ont pas l’habitude de poser ailleurs et réfléchissent avec d’autres sur ce qui leur tient à cœur, avec l’aide d’un adulte : ni un prof ni un parent. C’est un lieu unique de rencontres et de jeux où se nouent souvent de belles amitiés. Oui décidément, le catéchisme est une activité à ne pas manquer !

 

Je suis divorcé(e), est-ce que je peux inscrire mon enfant au catéchisme ?


Oui et votre enfant comme tous les autres enfants sera bien accueilli dans une communauté chrétienne témoin d’un Dieu Amour.

 

On ne va plus à la messe, et on a peur de ne pas être à la hauteur …

Personne n’est vraiment à la hauteur pour parler à Dieu ! Le catéchisme, c’est une occasion extraordinaire pour dialoguer avec votre enfant sur des questions aussi importantes que Dieu, la vie, l’amour, la mort …

Tant pis si vous ne pouvez pas répondre à toutes ses questions. Vous aurez envie de prolonger cette complicité : aller à la messe ensemble aura peut-être un sens nouveau pour vous !

 

Est-ce que le catéchisme va l’armer pour la vie ?


Être armé pour la vie, qu’est-ce que cela veut dire ? Est-ce attaquer pour se défendre ? Considérer les autres comme une menace ? ou plutôt avoir confiance en soi et prendre des risques ? Au catéchisme, les enfants découvrent un Dieu dont la seule arme c’est l’amour. Ils apprennent qu’il a vaincu la mort et qu’il est à leurs côtés pour lutter contre le mal et les injustices. Le catéchisme ne fait pas des faibles.
Découvrir ce Dieu-là, voilà une arme pour la vie !

 

Le catéchisme, c’est aussi possible pour votre enfant …


Même s’il a des difficultés pour lire, écrire, mémoriser …
Même s’il fait des séjours longs en milieu hospitalier,
Même s’il est atteint d’une maladie orpheline, ou d’un handicap physique ou mental …
Oui, nous pouvons l’accompagner sur son chemin de foi
Oui, nous pouvons l’accompagner pour une préparation sacramentelle : Baptême, Confirmation, Eucharistie, Réconciliation, …
Cette catéchèse aux pédagogies adaptées, qu’on appelle la PCS (Pédagogie Catéchétique Spécialisée) est proposée aux enfants, jeunes ou adultes …

 

Le catéchisme est-il réservé aux enfants ?

La découverte de la Foi chrétienne, la connaissance de Jésus-Christ ne sont bien sûr pas réservées aux enfants … Quel que soit votre âge, quelle que soit votre histoire personnelle, que vous soyez baptisé(e) ou non, si ce que vit votre enfant vous intéresse, si vous désirez vous aussi tenter l’aventure de la Foi, sachez que des chrétiens sont à votre disposition, tout près de vous.

 

Que proposer à un enfant après le catéchisme ?


La catéchèse ne s’arrête pas au catéchisme : les formes varient avec l’âge. À partir de la classe de sixième, les jeunes sont invités à participer aux activités de l’aumônerie, qui accompagne les années collège et lycée. L’aumônerie est un espace de parole, d’écoute, et de partage. On y vient pour parler de sa vie, de ses questions, de ses doutes, de ses joies, de ses enthousiastes et pour écouter la Parole de Dieu et en vivre.

L’aumônerie comporte différents types d’activité : rencontres d’équipes, messes de jeunes et leur animation, participation à des grands rassemblements … en général, c’est à l’aumônerie que les jeunes font leur profession de foi et reçoivent la confirmation.
Les mouvements de jeunes (scoutisme, MEJ, ACE, JOC …) sont aussi des propositions adaptées aux jeunes, selon leur personnalité.

 

Quand et comment inscrire mon enfant au catéchisme ?


Pour inscrire son enfant au catéchisme, il suffit de s’adresser à la paroisse à laquelle est rattaché son domicile. Une personne chargée des inscriptions pour la paroisse donnera tous les renseignements pratiques concernant l’inscription de l’enfant, et la manière dont est proposée la catéchèse (jours, lieux, horaires, etc.) Des permanences d’inscription sont souvent organisées dans les paroisses en septembre.

La rentrée a lieu en septembre-octobre dans la plupart des paroisses. Il existe cependant de plus en plus de paroisses où l’accueil des enfants se fait à plusieurs moments de l’année. La date d’inscription ne doit pas être un obstacle, ni pour l’enfant ni pour les parents.

Le rythme des rencontres et les dates sont très variables d’une paroisse à une autre. Ce peut être une heure par semaine le mercredi matin, une demi-journée tous les quinze jours ou par mois. Afin de permettre aux enfants d’allier le catéchisme à d’autres activités, les paroisses se sont adaptées, en proposant des rencontres en soirée, le mercredi, le samedi, voire le dimanche. Un planning des rencontres peut être proposé en début d’année. Les enfants sont aussi invités à participer à la messe le dimanche. Dans beaucoup de paroisses, il existe une « messe des enfants » ou « messe des familles » ou des temps animés pour les enfants à partir de lectures bibliques, où les enfants peuvent vivre avec leurs amis du même âge ce temps important de la vie des croyants. C’est une chance pour eux. Il existe également des temps forts, souvent intergénérationnels, permettant aux enfants de faire l’expérience de la communauté paroissiale.
 
 
Source : Église de France

Nous contacter

Laissez nous un message !

En cours d’envoi

Diocèse de Reims - 2016 © Corinne Salmon

Familles diocèse de Reims

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?