Warning: Illegal string offset 'data-column-id' in /homepages/17/d675734433/htdocs/wp-content/plugins/mpc-massive2/shortcodes/mpc_column/mpc_column.php on line 111

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/17/d675734433/htdocs/wp-content/plugins/mpc-massive2/shortcodes/mpc_column/mpc_column.php on line 137

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /homepages/17/d675734433/htdocs/wp-content/plugins/mpc-massive2/shortcodes/mpc_column/mpc_column.php on line 138

Warning: Illegal string offset 'data-column-id' in /homepages/17/d675734433/htdocs/wp-content/plugins/mpc-massive2/shortcodes/mpc_column/mpc_column.php on line 111

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/17/d675734433/htdocs/wp-content/plugins/mpc-massive2/shortcodes/mpc_column/mpc_column.php on line 137

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /homepages/17/d675734433/htdocs/wp-content/plugins/mpc-massive2/shortcodes/mpc_column/mpc_column.php on line 138

Warning: Illegal string offset 'data-column-id' in /homepages/17/d675734433/htdocs/wp-content/plugins/mpc-massive2/shortcodes/mpc_column/mpc_column.php on line 111

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/17/d675734433/htdocs/wp-content/plugins/mpc-massive2/shortcodes/mpc_column/mpc_column.php on line 137

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /homepages/17/d675734433/htdocs/wp-content/plugins/mpc-massive2/shortcodes/mpc_column/mpc_column.php on line 138

"Je découvre à quel point nous avons besoin de Dieu"

Paul-Emmanuel, vous avez été ordonné diacre le 21 octobre dernier, à la Basilique Saint Remi. Depuis votre ordination, qu’est-ce que temps diaconal vous a apporté ?

Paul-Emmanuel Lallement – La joie de constater que “j’étais fait pour ça !” Depuis ce jour, l’envie d’être prêtre grandit en moi ainsi que celle de célébrer la messe, au nom du peuple de Dieu et pour lui. J’entends la soif des âmes et ressens une joie profonde de les voir cheminer. Aujourd’hui, où nous nous rendons compte combien nous sommes pauvres et faibles humainement, je découvre, et c’est une chance, à quel point nous avons besoin de Dieu. Est-ce que nous nous sommes suffisamment laissé saisir par Jésus-Christ ? C’est lui qui nous donne envie de Le communiquer aux autres et c’est seulement lui qui peut faire de nous ses témoins crédibles. Il y a quelques temps, le Pape François, en commentant la parabole du Bon Pasteur, affirmait que ce n’est plus une seule brebis que nous devons retrouver mais bien les quatre-vingt-dix-neuf autres qui ont été dispersées. Il déplorait le fait que nous soyons attachés à brosser délicatement la brebis restante sans nous occuper des autres. Je ressens profondément cet appel en moi : chrétien, saisi par le Christ, libéré de la mort et du péché par lui, empli de sa joie, je ne peux faire autrement que de chercher à témoigner de lui à temps et à contre-temps … Et même si la situation nous apparaît parfois perdue : nous sommes à l’âge de l’espérance, de l’espérance théologale fondée en Dieu. Dieu sera toujours victorieux !

C’est-à-dire que  nos espoirs humains ne suffisent plus ?

Nous avons besoin de prendre conscience que Dieu est la réalité la plus solide sur laquelle nous pouvons nous appuyer : c’est lui la vraie réalité. En nous appuyant sur lui, par la prière et les sacrements, il nous faut avoir le courage d’évangéliser, d’enseigner, d’accueillir largement et de vivre en frères dans la charité et la vérité. Je le comprends à chaque fois que je prépare des fiancés au mariage, que je célèbre un baptême, ou des funérailles.

Par l’amour que Jésus me donne et que je redonne, j’annonce la résurrection.

Vous avez initié une nouvelle démarche ?

Avec une petite équipe, nous avons commencé à faire du porte-à-porte dans le quartier de la Verrerie. Beaucoup de gens ont peur d’évangéliser, mais ce que dit Jésus reste vrai : “Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde”. (Mt 28, 19-20).

Dans la paroisse où je vis, j’habite avec des confrères plus âgés. Ce qui m’oblige à me convertir. J’apprends beaucoup à leur contact : on ne peut par arriver en se disant le tout de l’Église. J’admire leur expérience et leur amour des gens. Cette vie d’équipe est une grâce, une occasion de croissance à travers la grande confiance qui m’est faite !

Quels points d’attention souligneriez-vous pour vivre un ministère heureux ?

Tout de suite, deux éléments me semblent indissociables. La vie spirituelle partagée dans la fraternité, au sein d’un presbyterium. C’est un lieu de conversion car je ne peux pas dire que je fais les choses seul – même si je suis par ailleurs, comme tous les jeunes de ma génération, assez individualiste. La fraternité est la condition sine qua non de l’Église. L’Esprit saint est descendu sur les Douze en même temps, n’est-ce pas ?

D’autre part, il faut aimer, c’est ce qui touche les gens – et être aimé en retour aussi. Le prêtre a un rôle d’entraînement dans la communauté.

Il faut aussi se former, pour ne pas sonner creux, notamment sur la parole de Dieu que nous devons “ruminer”, c’est un vrai besoin. Et enfin, il faut avoir des violons d’Ingres pour être un homme équilibré, comme un prêtre de ma connaissance qui pratique la boxe. Pourquoi pas ? ! L’essentiel est bien dans le témoignage que l’on donne aux autres : “Voyez comme ils s’aiment …”.

Propos recueillis par Élisabeth Joubert – Reims-Ardennes mai 2018

Nous contacter

Laissez nous un message !

En cours d’envoi

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/17/d675734433/htdocs/wp-content/plugins/slick-menu/includes/helpers.php on line 111

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?