Faire société, des chemins à repérer et à créer

bandeau

 

Le thème de notre prochaine Enquête est “Faire société, des chemins à créer”. Avant de se lancer dans le bain de cette nouvelle enquête et à l’aube des vacances, la Commission a souhaité vous livrer en quelques grandes lignes l’essence même de cette thématique.

Liberté, égalité, fraternité … Nous voyons tous cette devise républicaine sur les frontons de nos édifices publics. La commission Enquête a choisi d’y associer la notion de laïcité. Tout au long de l’année, nous regarderons cette devise à travers le prisme amour, justice et paix. C’est une devise pour faire société mais comment la décliner là où je suis : au travail, en famille. Si cela ne s’applique pas dans ces espaces alors où s’applique-t-elle ?

La mondialisation, le pluriculturalisme, la diversité du fait religieux, une assise laïque à repréciser : la société française en a récemment pris conscience et de façon aigüe. Face à cette nouvelle situation, les manières de faire sont remises en cause, de nouvelles aspirations sont à prendre en compte. Tous les domaines de la vie sont concernés : la famille, les engagements, l’argent, la culture, le travail, les tensions, l’écologie … Quelle part chacun y prend-il ? Quelle(s) partition(s) jouent les milieux sociaux indépendants dont nous sommes dans cette quête de nouveaux équilibres entre les groupes humains ? L’Enquête va chercher à nous aider à repérer comment dans ce que nous vivons avec d’autres, nous faisons société et comment d’autres sont impliqués aussi. La commission enquête vous invitera à repérer et créer des chemins pour chercher au quotidien au milieu de tous, discerner en équipes et entre équipes, faire part à ceux avec qui nous vivons.

Chercher au quotidien au milieu de tous

Qu’ils relèvent de la sphère privée ou publique, les choix, les paroles, les manières de faire, les engagements orientent et contribuent à “faire société” … Liberté, égalité, fraternité, laïcité, chacun de ces termes a-t-il le même poids ? Derrière ces mots que cherchons-nous à faire vivre dans notre vie privée, dans notre vie publique ? Un mot nous tient-il plus à cœur ? Cela permettrait aussi de voir que tout le monde ne met pas la même chose derrière ces mots. Confrontés à d’autres insistances que les nôtres : comment cela se passe-t-il ?

Discerner en équipe, en fédération, en territoire

Des évolutions, des blocages, des cohérences qui se construisent, des cheminements, des appels. Justice, paix, amour : comment ces trois mots éclairent-ils nos échanges ? Pour nous, personnes des milieux indépendants, que soulignons-nous ? Un passage des Évangiles relatif aux mots justice, paix, amour pourrait-il être mis en vis-à-vis de nos partages ?

Faire part à ceux avec qui nous vivons …

Notre recherche nous permet-elle de mettre à jour ce qui est important, ce qui est vital pour chacun (personne et groupes humains) ? Plongés dans une société multiculturelle et multireligieuse, des éléments de notre commune humanité peuvent-ils être dégagés ?

Faire société : monophonie ? cacophonie ? symphonie ?

Bon été à tous !

Le Courrier – Juin-Juillet-Août 2016

 

couverture

Nous contacter

Laissez nous un message !

En cours d’envoi
Diocèse de Reims - 2016 © Corinne Salmon - Mentions légales
Réflexions diocèse de Reims

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?