St Remi 2017 : “l’Église en Mouvements”

Dans le cadre de la fête diocésaine de la Saint Remi, sur le thème cette année “Église en Mouvement(s)”, un temps fort avait lieu dimanche matin, 1er octobre, à la Maison diocésaine Saint Sixte à Reims. Organisé par l’Apostolat des laïcs, cet évènement avait pour vocation d’inviter largement les membres des mouvements à se retrouver.

En milieu de matinée, avait lieu une conférence de Monseigneur Olivier Leborgne, Évêque d’Amiens, sur “les Mouvements d’église dans le monde”. À la suite de cette conférence, plusieurs ateliers étaient proposés aux participants. Ce fut l’occasion pour tous de s’informer sur les divers mouvements d’église.

La traditionnelle messe pontificale de la Saint Remi, présidée par Monseigneur Leborgne, a ponctué cette journée.

 

Conférence de Monseigneur Leborgne (Source Alexandre Depontailler pour l’ACI) :

 

 

 

Jean-Lin Lepoutre, aumônier de l’ACI, s’est investi dans l’équipe de préparation de cette journée. En septembre dernier, il répondait à quelques questions pour la revue “Reims-Ardennes” :

Quel enjeu pour cette journée ?

Jean-Lin Lepoutre. Je trouve qu’il y a un enjeu ecclésial : mieux de connaître, et différents moments de la journée le permettront, dont, de façon informelle, le temps du repas, et de mieux se porter les uns les autres. Ensuite, il paraît bon de redire la vocation des laïcs que les mouvements veulent servir : vivre l’Évangile en servant les personnes et la société, ou pour le dire comme le Concile, “à travers la gérance des choses temporelles”.

Comment va se passer la journée ?

Après un temps d’accueil, nous lancerons la journée avec une vidéo ; nous voulions quelque chose de dynamique. Je ne vais pas dévoile le mode opératoire, mais globalement, chaque mouvement répondra rapidement à une question très courte. Ensuite, Monseigneur Olivier Leborgne, l’Évêque d’Amiens (qui présidera la messe solennelle), parlera de l’apostolat des laïcs. De son intervention seront tirées quelques questions pour permettre un partage l’après-midi. Il s’agit bien là de ce qui nous est commun, même si chaque mouvement le conjugue différemment. Avec les remontées des carrefours, nous composeront une banderole qui sera portée dans la procession d’entrée de la célébration diocésaine.

Vous évoquiez le fait de “mieux se porter les uns les autres”. Qu’entendez-vous par là ?

Nous sommes appelés à nous soutenir en Église, pas seulement à rester dans nos équipes, nos mouvements, mais aussi à entendre, à comprendre que d’autres chrétiens, à travers d’autres mouvements, ont à cœur de faire grandir cette présence de l’Évangile et de l’Église au cœur du monde, que c’est ensemble, en complémentarité qu’un témoignage est porté. Chaque mouvement se présentera à l’aide d’un panneau ; mais ce qui exprime ce que nous sommes, c’est bien la mission : les panneaux porteront donc les projets de chaque mouvement pour l’année ou les années à venir.

Quels mouvements ont été présents dans la préparation ?

L’ACI, l’ACO et le CMR, pour l’action catholique spécialisée, ainsi que l’ACE, à travers les responsables de clubs ; le MCR et l’ACF, le MCC et les EDC ainsi que “Partage et rencontre”.

Source Reims-Ardennes

 

 

Source Alexandre Depontailler pour l’ACI

 

 

Nous contacter

Laissez nous un message !

En cours d’envoi
Diocèse de Reims - 2016 © Corinne Salmon - Mentions légales
Réflexions diocèse de Reims

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?