Mot du 17 mars

« Loué sois-tu Seigneur »

Dans son encyclique « laudato-si », où il nous invite à faire le point, sur le rapport que nous entretenons avec notre environnement, notre planète, et un diagnostic interpellant sur l’état de notre « maison commune », le pape François commence par un chant de louange, louange à la beauté, celle de la création, à la beauté du monde que nous habitons, du monde qui nous entoure, des créatures, des visages… À son appel prenons aussi le temps de l’émerveillement, de la vie qui est un miracle, de son étonnante diversité, inventivité, profusion. Que la mémoire de cet émerveillement ne nous quitte pas, au moment où les évènements ou les circonstances nous bousculent, et peuvent être éprouvants. Claude Soudant