mot du 26 mai

La présence de Jésus dans notre humanité, est une fenêtre ouverte sur le mystère de Dieu. Par lui nous sommes reliés à Dieu, c’est le sens du baptême. Jésus retourne vers son Père, mais autour des disciples un espace est là, au nom de Jésus, qui nous fait signe pour croire en lui, ou pour l’aimer. Ce qui pour St Jean veut dire la même chose. Aujourd’hui, comme hier, le monde continue de s’exposer à mille dangers, la fragilité de nos constructions humaines, l’instabilité sur laquelle repose notre activité humaine, les évolutions, environnementales, démographiques, en cours, sont sources d’inquiétudes. C’est pourtant bien au milieu de ce monde, qu’un espace de foi est ouvert en lui, si nous le voulons nous pouvons relever dès à présent du mystère de Dieu.

Claude Soudant