L’esprit de l’Arche, c’est écouter et accompagner chacun à son rythme

Rencontre à l’Arche à Reims

Quelle joie ! Je suis invitée au 43 rue Marie-Clémence Fouriaux, où l’Arche a très récemment emménagée, y regroupant en un lieu unique atelier et bureaux administratifs. Bénédicte Paille, directrice, et Claire Duguit, présidente de l’Arche à Reims, m’accueillent.

Votre grand projet se concrétise, de quoi s’agit-il ?

Bénédicte Paille. Nous souhaitions, depuis de nombreuses années, repenser notre Service d’activités de jour (Saj) sur un nouveau site, qui accueillerait également une salle solidaire et regrouperait tous nos espaces de bureaux et de réunion. Ce n’est pas un lieu d’hébergement, mais de vie en journée. Le nouveau Saj propose aux trente personnes accueillies – dix-huit internes et douze externes – des activités diversifiées. Il leur permet de renforcer leurs capacités sur les plans artistique, relationnel ou sportif et de répondre aux envies et besoins fondamentaux de chacun quant à la relation, l’expression et la valorisation. Nous disposons de huit salles d’ateliers : art créatif, expression corporelle, informatique, bien-être, etc. Également, d’une grande salle à manger conviviale ouvrant sur le jardin et d’une grande cuisine pour nos besoins culinaires : préparation des repas, atelier pâtisserie, stage éducatif, etc. Pour 2019, on envisage la création d’une salle solidaire pour recevoir des temps de rassemblement festif et des grandes réunions, favoriser les rencontres avec les partenaires extérieurs : associations, entreprises sensibles à la promotion du handicap.

Combien de personnes travaillent à l’Arche de Reims ?

Bénédicte P. Une belle équipe ! Vingt-trois salariés, neuf volontaires en service civique et cinquante bénévoles. Nous accueillons aussi beaucoup de stagiaires : de l’Institut régional du travail social (IRTS) principalement, mais aussi des lycéens de Saint-Joseph et Saint-Michel, des étudiants des classes préparatoires de Danielou ou de l’Essec. Ils restent un mois. En ce moment, deux jeunes en année de propédeutique – année pour discerner l’appel de Dieu au sacerdoce –, venus de Paris et de Namur, font un volontariat en foyer.

Vous me parliez de l’«esprit de l’Arche» ?

Claire Duguit.L’esprit de l’Arche, c’est écouter et accompagner chacun à son rythme ! Tout le monde à l’Arche a un projet personnalisé. Pour Marie-Liesse, par exemple, c’est d’aider comme bénévole au CDI de Saint-Joseph. Les personnalités sont très différentes. Nous veillons toujours à être attentifs à chacun. C’est au fond, considérer que vivre avec des personnes en situation de handicap peut aider à devenir plus humain.

PROPOS RECUEILLIS PAR ELISABETH JOUBERT


DE NOUVEAUX BÂTIMENTS, UN GRAND JARDIN

L’Arche à Reims a pu faire l’acquisition de ces nouveaux bâtiments, laissés vacants suite au départ des sœurs de la Sainte-Famille de Bordeaux. Ce lieu unique, avec son grand jardin, situé au cœur de la ville, ouvre une nouvelle ère de développement. La communauté, affiliée à la fédération des communautés de l’Arche de Jean Vanier, est un établissement médico-social qui accueille des personnes adultes en situation de handicap mental dans trois foyers où les personnes logent – Ménorah, rue de Sacy, Caravelle, rue de Verdun, et Eneko, rue de l’Équerre, à Reims – et dans les ateliers de son Service d’activités de jour (Saj).


Adresse :

43 rue Marie-Clémence Fouriaux, Reims.
Tél. 03 26 02 01 23 – accueil@ arche-reims.org – www.arche-reims.org –
Facebook : archereims

Faire un service civique à l’Arche à Reims ?
assistants@arche-reims.org

  • 26 avril : portes ouvertes.
  • 18 mai : journée des familles.
  • 5 juillet : fête des bénévoles et de fin d’année.

Nous contacter

Laissez nous un message !

En cours d’envoi
Diocèse de Reims - 2016 © Corinne Salmon - Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?